Header image

 

 

 

Présentation

Règlement

Société royale

Entités

A.G.

Journée amitié

Adhésion

Liste membres

Histoire TTr

Maj Housiau

St Gabriel

70 ans Tr Fr

Ass étrangères

Divers

Contact

 

 

 

Les transmissions de l’Armée Française ont 70 ans

 

Les festivités du 70ème  anniversaire de la création de l’arme des transmissions ont commencé à PARIS le 15 février 2012. Une délégation de notre fraternelle y a participé pour représenter la Belgique. L’Allemagne et le Royaume-Uni avait aussi envoyé leur représentant.

La cérémonie aux Invalides commença par un office religieux à l’Eglise du Dôme suivie par une prise d’armes dans la cour d’honneur des Invalides présidée par le Général d’armée Bertrand Ract Madoux, Chef d’État-Major de l’Armée de Terre (CEMAT), suivie par près de 1 000 militaires, personnalités civiles et membres d’associations d’anciens transmetteurs. L’ordre du jour  a rendu hommage au G énéral Gustave Ferrié, créateur de la  radiotélégraphie militaire au début du 20e siècle.

Dans l’après-midi, une cérémonie au Champ de Mars fut présidée par le général de corps d’armée Patrick Bazin, directeur central des réseaux d’infrastructure et des systèmes d’information (DIRISI).  Dépôt de fleurs et hommages au Général Gustave Ferrié sur sa stèle à quelques centaines de mètres de la tour EIFFEL qui lui doit de toujours exister aujourd’hui. Et voici pourquoi :

En 1903, le Capitaine Gustave Ferrié cherche à établir un réseau télégraphique sans fil, sans le financement de l'Armée qui ne le soutient pas dans la mesure où elle privilégie à cette époque les signaux optiques et les pigeons voyageurs, jugés plus fiables. Malgré ce contexte et alors que la T.S.F. n'en est qu'à ses balbutiements, Gustave Eiffel soutient à ses frais le projet du capitaine en acceptant qu'il installe une antenne au sommet de sa tour. L'expérience se révèlera un succès et on sait maintenant à quel point il s'agissait d'une technologie d'avenir.  Neuf ans après son installation, elle émet dans le monde entier. Ce succès, bientôt considéré comme stratégique, sera l'élément majeur qui permettra à la tour Eiffel d'être conservée.

Au crépuscule, à l’Arc de Triomphe eut lieu le rassemblement des drapeaux des régiments de transmissions et des associations pour le traditionnel ravivage de la flamme sur la tombe du soldat inconnu avec un hommage aux transmetteurs morts pour la France.

Tout au long de cette journée, aux côtés des militaires, des élèves du lycée Gustave Ferrié de Paris ont trouvé dans ces cérémonies le support d’histoire et de valeurs propres à nourrir et développer leur esprit de défense et de citoyenneté.

Le soir du 1 4 février, Michel Michalle s'est empressé de téléphoner à Monika pour lui souhaiter une bonne fête de Saint Valentin. Un tout grand merci au Col Philippe BIBAL qui nous a si gentiment pilotés durant la durée de notre séjour.

FRATERNELLE ROYALE NATIONALE DES TROUPES DE TRANSMISSIONS & CIS