Header image

 

 

 

Présentation

Règlement

Société royale

Entités

A.G.

Journée amitié

Adhésion

Liste membres

Histoire TTr

Maj Housiau

St Gabriel

70 ans Tr Fr

Ass étrangères

Divers

Contact

 

 

 
 
Assemblée Générale 2016

Pour le diarama de photos cliquez ICI

Comme d'habitude un soleil radieux et très matinal nous tenait compagnie de jeudi 10 mars. Deux gerbes de fleurs furent déposées au pied du Monument aux Morts des Transmissions, celle avec le ruban belge par le président et le secrétaire de la FRN TTr & CIS, l'autre par avec un ruban français par le représentant de l'ATNF, Monsieur Marc ALFRED. Ensuite le Last Post et l'Hymne National furent joués grâce à l'appui logistique mis en place par nos collègues du 6ème Gp CIS.

 

1 2 3 4 5
6 7
8
9 10
11 12 13 14 15

Cette année, le Président a lu l'allocution que Monsieur Herman Van Rompuy, Premier Ministre de la Belgique en 2009, a donné lors de sa visite au Centre Laïc Juif communautaire à l'occasion de leur 50 ans d’existence.

Commémoration et mémoire

Il y a 100 ans,  le 21 févrieri1916,  commençait la bataille de Verdun.  Elle durera jusqu’au 15 décembre de la même année.  Elle est reconnue  comme la plus grande bataille  dans l’histoire de notre planète.  Jamais il n’y a eu bataille si longue  imbriquant autant de personnes sur un territoire aussi exigu de 10 sur 10 km.  Jusqu'à ce jour,  cette bataille reste le symbole des hécatombes inutiles de vies humaines,  elle a fait plus de 700 000 pertes (morts, disparus ou blessés).  Du point de vue stratégique,  aucune justification n’a pu être trouvée pour ces pertes monstrueuses.  La bataille de Verdun a dégénéré en une bataille de prestige  entre deux nations.  Humainement parlant,  il n’y a pas eu de gagnants,  mais uniquement des perdants.  

À quel point pouvons-nous,  voulons-nous  et devons-nous  commémorer,  nous souvenir et  nous rappeler de telles atrocités .

Dans la commémoration,  il y a  d’une part  une composante morale obligatoire  selon laquelle on tire les conséquences du passé  et d'autre part  il y a un caractère bien présent  selon lequel le passé s’affirme dans le présent,  d’une façon telle qu’il en devient la signification pour le futur . Les commémorations restent vivantes  aussi longtemps qu'elles restent animées  par les récits de personnes directement concernées.  C’est la vitalité de la tradition verbale  qui donne aux commémorations de la deuxième guerre mondiale  un fort caractère moral.

Lors de commémorations de la première guerre mondiale,  ce caractère moral a diminué  parce que la distance jusqu'aux personnes directement concernées  est devenue bien plus grande . La commémoration de la bataille de Waterloo  n’a plus aucune connotation morale ; en effet,  il n’y a plus personne  dont les parents ou grands-parents ont pu assister,  et personne ne se sent donc encore obligé  de parler de la bataille de Waterloo  en brandissant le « plus jamais ça ! »  La bataille de Waterloo est alors reproduite  comme un jeu folklorique.  
Le sens d’une commémoration  se situe dans la relation entre le souvenir et l'identité,  autrement dit  dans notre disposition morale à pouvoir justifier  qui nous sommes,  qui nous voulons être et  qui nous devrions être.  « Certains événements doivent rester dans notre mémoire.  

Parfois nous « devons » commémorer  parce que nous « ne pouvons pas oublier ». Alors commémorer devient notre destin.

Parfois nous devons entretenir la commémoration  parce que nous « n’avons pas le droit d’oublier ».  Alors commémorer est notre « devoir »

Les membres de la fraternelle furent invités à se rendre dans le local pour la partie officielle de l'Assemblée Générale et leurs partenaires au bar pour déguster des boissons chaudes en attendant l'apéritif.

16 17 18 19 20
21 22 23 24 25
26 27 28 29 30
  31 32 33  

Le Président, Mr Michel PATTE, souhaite la bienvenue à l’assemblée. Il remercie Mr Marc ALFRED et son épouse qui représentent de l’A.T.N.F. (Association des Transmetteurs du Nord de la France).
Après avoir cité les membres décédés pendant l’année 2015 le Président demande à l’assistance d’observer une minute de silence à leur mémoire. Il nous fait alors lecture de la lettre adressée à Leurs Majestés le Roi et la Reine.
Il remercie le Col BEM Rudy VLASSELAER Ir, Directeur CC V & C, pour son soutien à l’organisation de notre AG, ainsi que le Lt Col BEM Michel FLOHIMONT, Comd du 6 Gp CIS pour son appui logistique et technique.


En 2015, la FRNTTr-CIS-KNVTTr a représenté l’Arme, lors des cérémonies tant nationales:

-18 février, cérémonie d’hommage à la mémoire des Membres défunts de la Famille Royale ;
-7 avril, Journée des Vétérans, commémoration et reconnaissance pour les 28000 vétérans ;
-21 juillet, Fête Nationale, Te Deum et défilé dans les rangs des vétérans ;
-11 novembre, défilé de notre drapeau au tombeau du Soldat Inconnu ;
-15 novembre, Te Deum pour la fête de notre Roi ;

  qu’internationales par nos relations particulières avec l’ATNF lors de leurs activités :

-31 janvier, cérémonie traditionnelle et amicale d’échange de vœux à RONCHIN (France);
-12 mars, participation de la délégation de l’ATNF à notre AG à PEUTIE ;
-14 juin, citadelle de LILLE, cérémonie du 10ème anniversaire du CRR FR (Corps de Réaction Rapide) ;
-08 septembre, une délégation de l’ATNF participe à notre Journée de l’Amitié : en bateau d’ANVERS à BRUXELLES ;
-15 novembre, participation à l’AG de l’ATNF à RONCHIN (France).

Le Trésorier nous présente alors le bilan de l’exercice 2015 et Mr Jean DELMOTTE lit le rapport des Commissaires aux comptes. A l’unanimité, décharge est donnée au Trésorier et aux Commissaires.

Mr Bernard FALQUE, gestionnaire de la médaille, retire sa candidature. Un appel est donc fait en séance afin de pourvoir à son remplacement, de même que pour un successeur à la fonction de secrétaire, en vain ! Nous avons donc deux postes vacants. Le Président informe l’Assemblée qu’une association ne pouvant fonctionner sans secrétaire, il se verrait dans l’obligation d’envisager la dissolution de la Fraternelle Nationale si aucun(e) candidat(e) ne se présente d’ici mars 2017.

Durant l'apéritif, le Président a procédé à la remise des Médailles du Mérite aux récipiendaires, en présence de leur épouse et, sous l’objectif du photographe du 6 Gp CIS.

 

Médaille d'or
Médaille d'argent
Médaille de bronze

Frans CAMMERMAN

Jan PIQUEUR Christian BONHIVERS
Jacques DESTRAY   Dirk CASSIMAN
    Luc COURARD
    André HENRARD
    Pierre SADIN
    Jef SMITS

 

34 35 36 37 38
39 40 41 42 43
44 45 47 48 49
51 52 53 54 55
56 57 58 59 60
  61 62 63  

Vu le niveau élévé du système national d'alarme, les militaires de faction dans la zone de Bruxelles et alentours logent et mangent dans le quartier de Peutie. Le personnel horreca est surchargé de sorte que le traditionel buffet poisson viande n’est pas possible cette année, et est remplacé par un steak frites.

64
65
66
67
68
69 70 71 72 73
74 75 76 77 78
79 80 81 82 83
84 85 86 87 88
  89 90 91  

A l'année prochaine

Pour le diarama de photos cliquez ICI

ICI

   

 

 

FRATERNELLE ROYALE NATIONALE DES TROUPES DE TRANSMISSIONS & CIS