Header image

 

 

 

Présentation

Règlement

Société royale

Entités

A.G.

Journée amitié

Adhésion

Liste membres

Histoire TTr

Maj Housiau

St Gabriel

70 ans Tr Fr

Ass étrangères

Divers

Contact

 

 

 

Journée de l'Amitié 2017

 

Le voyage et le séjour à Strasbourg se sont déroulés sous un soleil omniprésent. Le repas à l’Eurocorps simple et copieux fut suivi d’un exposé donné magistralement par le Cdt Caroline DEPREZ (PAO) sur l’Eurocorps ; en voici un résumé.

Eurocorps

Le Corps européen, ou Eurocorps, est un corps d'armée regroupant des contingents de cinq pays européens ainsi que cinq pays associés. Engagé dans son ensemble, le Corps européen peut commander jusqu'à 60 000 hommes des forces terrestres. Son quartier général est situé à Strasbourg.
Créé en 1992 et déclaré opérationnel en 1995, il est une initiative franco-allemande à laquelle se sont successivement joints la Belgique (1993), l’Espagne (1994) et le Luxembourg (1996). Outre les cinq pays membres (Nations Cadre) qui se partagent toutes les responsabilités, cinq autres pays sont associés : la Grèce, la Turquie, l'Italie, la Pologne et la Roumanie. N'ayant pas de pouvoir décisionnel, ils affectent un nombre limité d'officiers et sous-officiers à l’État-major à Strasbourg. En janvier 2016, la Pologne s’est jointe aux nations cadre.
Le Quartier général de l’Eurocorps est installé à Strasbourg et est composé des unités suivantes :

  • Un Groupe de commandement, composé du général commandant, du général adjoint, du chef d'état-major, des trois sous chefs d'état-major, les représentations air et marine, les conseillers juridiques, le bureau de presse et de relations publiques, un conseiller médical et un conseiller politique.
  • Un État-major d’environ 350 personnes. Cet État-major inclut également des officiers grecs, italiens, polonais et turcs.
  • Une Brigade multinationale d’appui au commandement colocalisée à Strasbourg. Elle fournit l’appui lors des déploiements. La brigade dispose d’unités mises à la disposition par les nations sur une base de cas par cas.
  • Un bataillon de quartier général, subordonné à la Brigade, qui fournit au Quartier général la protection, les moyens de transport, l’alimentation, etc. Ce bataillon permanent de 500 militaires peut être renforcé significativement en cas d’engagement.

L’allemand, l'espagnol, le français et le néerlandais sont les langues officielles. L’anglais est la langue opérationnelle.
L’Eurocorps ne dépend d’aucun commandement militaire, mais l’unité, via le Comité Commun des Nations cadre, peut être placée sous le commandement de l’Union Européenne, de l’OTAN, des Nations Unies, de l’OSCE ou d’autres organisations internationales.  Selon le Traité de fondation et le Traité de Strasbourg (26 février 2009), l’Eurocorps doit être prêt pour des opérations d’aide  humanitaire, des opérations de rétablissement de la paix au sein des Nations Unies ou de l’OSCE et peut être imbriqué pour la défense de ses Nations Cadre, de l’Union Européenne ou de l’OTAN. Afin de pouvoir travailler efficacement avec l’OTAN, l’Eurocorps a une structure semblable aux autres corps d’armée de l’OTAN et emploie les procédures de l’OTAN. Durant le drink après l’exposé sur l’EUROCORPS, notre président a remis au GenMaj Pierre GERARD, Deputy Commander, une médaille d’or en souvenir de notre visite.

medaille

 

Pour le repas du soir, Marjan avait réservé une surprise en nous invitant dans un restaurant où le repas typique alsacien, Tarte Flambée, et le vin local furent servis à volonté.

resto
flamkuche

 

Le second jour, après un petit déjeuner assez varié, nous sommes parvenus à trouver le Parlement Européen, coincé entre L’Ill et l’Aar. Après les formalités de sécurité, nous avons assisté à une session à laquelle la jeunesse des différentes nations participait. L’auditoire géant et la qualité des débats nous ont impressionnés. Ensuite, l’histoire et l’architecture du bâtiment Louise-Weiss ont été expliquées par un guide du parlement, le tout couronné par un spectacle audiovisuel tonitruant.


Regardez : http://www.europarl.europa.eu/portal/fr

Groupe

 

Nous avons traversé “la petite France” pour atteindre le centre de Strasbourg. Comme il est impossible de décrire toutes les merveilles le long de L’Ill, vous êtes invités à admirer les photos de ces merveilles dans le reportage photo ci-après.

Petite france

 

Après le déjeuner, la visite guidée de Strasbourg fit découvrir des choses bien curieuses comme par exemple la dalle renfermant une partie de la mémoire de Strasbourg à n’ouvrir qu’en l’an 3790. La cathédrale Notre-Dame de Strasbourg est une église fondée en 1015 sur les vestiges d'une précédente cathédrale et élevée à partir de 1220 par la ville libre de Strasbourg, riche république marchande et financière, dans le style gothique. On a pu remarquer qu’elle n’était pas encore terminée.

cathedrale

A l’intérieur on peut remarquer l'Horloge astronomique, chef-d'œuvre de la Renaissance, considéré à l'époque comme faisant partie des sept merveilles de l'Allemagne. Ce qui attire le plus les touristes, ce sont les automates. Ceux-ci se mettent en mouvement aux quarts d'heures, aux heures et à midi.

Le 3ème jour, visite du fort de Schœnenbourg. Elle fut longue et fatigante : 2 heures et demie et 5 km de marche dans les différentes galeries. Le fort de Schœnenbourg est un ouvrage fortifié d'artillerie de la ligne Maginot ( Ministre de la Guerre André Maginot ) ligne de fortifications construite par la France le long de ses frontières avec la Belgique, le Luxembourg, l'Allemagne, la Suisse et l'Italie de 1928 à 1940. Le fort de Schœnenbourg, construit à partir de 1931, a été légèrement abimé par les combats de juin 1940, puis par les sabotages allemands de 1945, avant d'être réparé au début de la guerre froide. Il est le plus grand ouvrage de la ligne Maginot ouvert au public en Alsace.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ouvrage_de_Sch%C5%93nenbourg

 

fort

Après un déjeuner au restaurant «La grange fleurie », s’amorça le retour vers Peutie. Ce séjour et les visites en Alsace furent soigneusement préparés et exécutés par notre secrétaire Marjan que tous les participants ont chaleureusement remerciée.

Vous voulez voir le reportage photo, alors cliquez sur :

https://drive.google.com/open?id=0BwiPzXe3gkSteGxOV0ZJNTVDYlE

 

 

FRATERNELLE ROYALE NATIONALE DES TROUPES DE TRANSMISSIONS & CIS